INSTITUT DE LA FAMILLE

 GENEVE

Up

Home
Up

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ATELIER 3

 

horizontal rule

 Quel travail thérapeutique avec les parents non abuseurs
d'enfants victimes d'abus sexuel au sein de leur famille?

horizontal rule

 

Samira BOURHABA

Psychologue, directrice du service Kaleidos (Liège, Belgique)
spécialisé dans la prise en charge des mineurs auteurs et/ou
victimes d’abus sexuels intra-familiaux et de leur famille

 

Mercredi 14 juin 2017

 

9h15 à 17h00

 

Genève
 

Prix : Fr. 170.00

(paiement avant le 12.06.2017: Fr. 150.00)

Délai d’inscription : 09.06.2017

Vous pouvez vous inscrire directement par e-mail : info[at]institutdelafamille.ch

 (Important : n'oubliez pas de mentionner votre nom, prénom, adresse et No téléphone ainsi que le No ou le titre de l'atelier)

Présentation :

Le dévoilement de l’abus sexuel plonge toute la famille dans une grande détresse, nous commencerons donc la journée par la mise en place d’un contexte favorisant une meilleure sensibilisation au vécu des différents membres de la famille, en particulier au moment des révélations d’abus intra-familiaux.
Pour l’essentiel de la journée, nous porterons une attention toute particulière à l’accompagnement thérapeutique du parent non-abuseur, par ailleurs également parent non-protecteur, le plus souvent donc la mère.
Cette attention s’appuie avant sur deux constats :
- Tout d’abord l’observation clinique qu’un facteur aggravant la détresse d’une victime réside dans le fait que l’abuseur a bien souvent compliqué la relation entre l’enfant et son parent non abuseur qui aurait pu empêcher l’abus ou prendre soin de son enfant une fois victimisé.
On comprend donc qu’au-delà du traumatisme sexuel se développe un traumatisme affectif qui résulte d’un certain isolement de la victime et de son sentiment de ne pouvoir se reposer sur des adultes de confiance pour grandir et se développer.
- Par ailleurs, on sait que le meilleur facteur de récupération pour un enfant victime d’abus sexuel, c’est la qualité du soutien qu’il va recevoir de la part de son parent non abuseur (le plus souvent la mère) d’abord, de son entourage ensuite. D’où la nécessité d’accompagner l’ensemble de la famille dès le dévoilement.
Ainsi, dans sa clinique, l’accompagnement des parents non-abuseurs vise le développement de leurs capacités de soutien et de protection essentielles à la reconstruction des victimes, au travers de plusieurs objectifs développés et illustrés dans le cadre de cette journée de formation.
 

Lectures suggérées :

 

puce

Barudy, J. (1996). La douleur invisible de l’enfant. L’approche écosystémique de la maltraitance. Erès
 

puce

Barudy J, Dantagnan M. (2007). De la bientraitance infantile : Compétences parentales et résilience. Editions Fabert
 

puce

Cirillo, St. et Di Blasio, P.(1992). La famille maltraitante. Paris, ESF
 

puce

Cirillo, St (2006). Mauvais parents. Comment leur venir en aide. Editions Fabert
 

puce

Denis, C., Stevens, Y. (2009). Enfant, parent, professionnel : les vécus transversaux dans les situations d’abus sexuels. Le Journal des psychologues, 2009/1 (n° 264)
 

puce

Mugnier, (2005). La promesse des enfants meurtris, Editions Fabert
 

puce

Mugnier, J.P. (1999). Le silence des enfants. L’Harmattan
 

 Haut de page