INSTITUT DE LA FAMILLE

 GENEVE

Up

Home
Up

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 ATELIER 7

 

horizontal rule

 LA QUESTION DU TRAUMATISME PSYCHIQUE
CHEZ L’ENFANT

horizontal rule

   

Anne-Catherine Pernot-Masson

Pédopsychiatre, thérapeute familiale, praticien EMDR,
en service hospitalier pédiatrique et exercice libéral à Paris
 

Mercredi 17 janvier 2018

 

9h15 à 17h00

 

Genève

 

 

Prix : Fr. 170.00

(paiement avant 15.01.2018 : Fr. 150.00)

 

Délai d’inscription : 12.01.2018

  

 

Vous pouvez vous inscrire directement par e-mail : info[at]institutdelafamille.ch

 (Important : n'oubliez pas de mentionner votre nom, prénom, adresse et No téléphone ainsi que le No ou le titre de l'atelier)

 

 

Présentation :

________________________________________________________

Le cerveau de l’enfant n’étant pas totalement myélinisé, la « digestion » d’un évènement négatif repose sur le psychisme de ou des adultes qui constituent sa base d’attachement. Ses parents peuvent donc l’aider à dépasser la violence en cause. Mais, dans d’autres contextes, la violence peut avoir un effet traumatique durable.
Nous envisagerons différents types d’événements négatifs, uniques ou répétés, accidents, maladies, deuils, harcèlement, mais aussi violences et agressions
intra familiales.
La prise en charge, telle qu’elle sera présentée, repose sur un travail tant avec les parents qu’avec l’enfant, pouvant utiliser, dans un cadre systémique, des outils plus récents, comme l’EMDR.
 

Lectures suggérées :

 

 

puce

Liotti, G.,Phobias of attachment-related inner states in the psychotherapy of adult survivors of childhood complex trauma. Journal of Clinical Psychology, 69, 1136-1147, 2013

puce

Silvestre M., Thérapie EMDR et thérapie familiale avec les enfants, un exemple d’intégration de deux paradigmes différents. Cahiers critiques de thérapie familiale et de pratiques de réseaux, vol.55, p115-130, 2015

puce

Silberg J.-L., The child survivor, healing developmental trauma and dissociation, Routledge, New-York, 2013

 Haut de page