L’ADULTE PARENT DE SES PARENTS
ou
L’ADULTE PARENTIFIE ET SA FAMILLE

Laurence ZIMMERMANN KEHLSTADT
Psychologue spécialiste en psychothérapie FSP (Fédération Suisse des Psychologues) en
orientation systémique, spécialiste de l’enfant et de l’adolescent FSP, spécialisée en
psychotraumatologie et victimologie – Praticienne EMDR Europe.
Thérapeute de famille formée auprès de Reynaldo Perrone, Lyon, Odette Masson, Lutry
Suisse, Giuliana Prata, Milan, Robert Neuburger, Genève.
Expérience clinique depuis 1985 en milieu institutionnel, scolaire et en cabinet privé.
Superviseur et formatrice à la FARP (Fédération des Associations Romandes des
Psychologues en Suisse)

Mercredi 13 février 2019

9h00 à 17h00

Genève

Prix : Fr. 170.00
(paiement avant le 11.02.2019 : Fr. 150.00)
Délai d’inscription : 08.02.2019

Vous pouvez vous inscrire directement par e-mail : info[at]institutdelafamille.ch
(Important : n’oubliez pas de mentionner votre nom, prénom, adresse et No téléphone ainsi que le No ou le titre de l’atelier)

Présentation :


Les concepts de parentification et de l’enfant parental ont été développés respectivement par I. Boszormenyi-Nagy et S. Minuchin en référence à la position de l’enfant ou de l’adolescent par rapport à ses parents, qui dans une inversion des rôles, devient le parent de ses parents malgré lui. Ces concepts ont été repris par de nombreux auteurs mais il n’a pas été question de considérer que des adultes peuvent rester dans cette relation particulière d’enfant parentifié à leurs parents ou, par délégation, à un membre de leur famille malgré le développement de leur autonomie dans bien des domaines de leur vie. Or dans la pratique, ces patients ne sont souvent pas conscients de ce lien et de sa pathologie. La plupart du temps ils perçoivent leurs difficultés à l’origine d’une problématique personnelle uniquement. Or une fois ce lien mis en évidence et nommé, il devient possible de dénouer des situations apparemment complexes. Il s’agit alors de concevoir leurs difficultés à l’origine de leur symptomatologie d’un point de vue relationnel et pas uniquement personnel. La famille est largement évoquée et parfois invitée. Objectifs :
Ce séminaire, après avoir redéfini le concept de parentification chez l’enfant et son expression clinique chez l’adulte, vise à donner des outils aux intervenants et thérapeutes leurs permettant d’identifier ce lien particulier. Puis il décrira les spécificités relationnelles auxquelles les professionnels seront confrontés avec ces patients souvent très adaptés et les étapes du processus thérapeutique.
La présentation des aspects théoriques illustrés par de nombreux cas cliniques ainsi qu’une vidéo d’un cas alternera avec le travail des participants dans le but d’intégrer le concept. Ils seront amenés à réfléchir et à discuter sur certains des aspects de la présentation théorique, tenteront à travers ce thème de repérer et d’analyser des situations cliniques issues de leur propre pratique, voire des aspects de leur propre histoire.

Lectures suggérées :


  • Boszormenyi-Nagy, I.; Spark G.M., 1973. Invisible Loyalties : Reciprocity in intergenerational family therapy. Harper Collins Publishers.
  • Ducommun-Nagy, C., 2006. Ces loyautés qui nous libèrent, Paris, J.-C. Lattès.
  • Haxhe, S., 2013. L’enfant parentifié et sa famille, Érès.
  • Heck, L., Janne P., 2011. Vous avez dit « parentification » ? Thérapie familiale, 32,2, p. 253-274.
  • Le Goff, J.-F., 2005. Thérapeutique de la parentification : une vue d’ensemble, Thérapie Familiale, 26, 3, 285-298.
  • Le Goff, J.-F., 2000. L’enfant, parent de ses parents. Parentification et thérapie familiale, L’Harmattan.